Qualità :

Qualités:

 

« Acqua in bucca.” (v. sicretu)

Eau dans la bouche. (Pour garder l’eau  il ne faut pas ouvrir la bouche)

Cunsigliu datu par stà bassi. Sapè tena un sicretu.

Conseil donné pour se taire. Savoir garder un secret.

«  Callado, como guardacantòn.” (Spagnolu)

«  Bouche cousue. » (Français)

 «  Muet comme une carpe. » (Français)

 « Motus et boche cousue. » (Français)

«  u spechju di u paesu. »

C’est le modèle du village.

Mancu u so feli ùn amaru. „ (v. onestità)

Même sa bile n’est pas amère. (Il est franc, honnête  et loyal)

« Sticchitu com’è u sgiò Ghjerra (Ghjuliu). »

Raide comme « Monsieur » Ghjerra.

«  Droit comme un i. » (Français)

« Passatu à i setti stacci. »  (v. malizia)

Passé aux sept tamis. (C’est un monunent de ruse)

« C’est la fine fleur. » (Français)

« Cunnisciutu com’è Carulu in Francia. » (v. paesi, cunniscenza)

Connu comme Charles (les rois ?) en France.

«  Ser más conocido que el palqui. » (Spagnolu)

 «  Connu comme le loup blanc. » (Français)

« Li manghja a suppa in capu. »

Il lui mange la soupe sur la tête. (Il est très grand)

«  Farsi mangiar la pappa in capo. » (Talianu)

 «  Le privilège des grands, c’est de voir les catastrophes d’une terrasse. » (Jean Giraudoux)

« Capisci sutt’a petra. »

Il comprend sous la pierre.

« Capisci par aria. »  (v. intilligenzia)

Il comprend dans l’air.

malignu, monda intilligenti.

Il est très fin, très intelligent.

«  Il comprend à demi-mot. » (Français)

« Mansu com’è u pane. »

Doux comme le pain.

« Mansu com’è a sciocca. »

Doux comme une chèvre (domestique).

« Dolci cum’è martini. » (v. bravezza)

Sucré (doux) comme les « martini ».

«  Más bueno que el pán. » (Spagnolu)

«  Ser un pedazo de pan. » (Spagnolu)

«  Être bon comme le pain. »(Français)

«  Doux comme un agneau. » (Français)

«  Avoir un bon fond. » (Français)

«  Sage comme une image. » (Français)

«  Être tout miel. » (Français)

« Curatu com’è u latti annantu à u focu. »

Surveillé comme le lait sur le feu.

« Curatu com’è poca acqua. »

Surveillé comme l’eau rare d’arrosage.

« Liccatu com’è una ghjatta (una vacca). » (v. ghjattu)

Propre comme une chatte.

«  u passu sicondu a ghjamba. »

Fais le pas aussi grand que l’entrejambe.

« Ùn micca u passu più maiori chè l’infurcatura. »

Ne fais pas le pas selon l’entrejambe.

« Ùn bisogna fa u passu più grande chè l’ancata. »   (v. prudenza)

Il ne faut pas faire le pas plus grand que l’entrejambe.

«  Bisogna fare il passo secondo la propria gamba. » (Talianu)

«  A far ‘l pas pu long dela gamban se se spaca. » (Trentino)

«  Begna ul pass segund la gamba. » (Canton Ticino)

«  No bisogna far la scoreza più granda del bus del cul. » (Venezia Giulia)

«  Bisogna stendersi quanto il lenzuolo è lungo. » (Talianu)

«  Stenda li piedi quantu hai lenzola. » (Calabria)

 «  Selon le bras fait la saignée. » (Français)

«  Il faut tailler son manteau selon son drap. » (Français, Indien)

«   N’allonge pas ton bras au-delà de ta manche. » (Anglais)

«  Ne dégaine pas une épée pour tuer un moustique. » (Coréen)

«  Ne prends pas un fusil pour tuer un papillon. » (Chinois)

«  Allonge tes pieds en proportion de ton tapis. » (Arabe)

«  Etends tes jambes selon ton tapis. » (Bulgare)

«  Ne t’étire pas plus loin que tes draps. » (Amérique latine hispanophone)

«  On s’étend suivant la couverture. » (Allemand)

« Ne faites pas la porte plus grande que la maison. » (Anglais)

« Quandu ci amore, i difetti parenu qualità. »   (v.amori, difetti)

Un grand amour change les défauts en qualités.

« Sceltu à prese. »

«  Trié sur le volet. » (Français)

« Un bon carattere più chè una furtuna. »

Un bon caractère vaut mieux qu’une fortune.

« Tena à calchissia annantu à a palma di a mani. »  (v. stimma)

Avoir une grande estime de quelqu’un.

« Lascia curra u pesciu in mari. »

« Lascia falà tuttu per mare. »  (v. lascia corra)

Laisser nager le poisson dans l’eau. (Ne pas s’en faire)

«  Laisser courir l’eau. » (Français)

«  Laisser pisser le mérinos. » (Français)

«  Laisser tout filer à vau-l’eau. » (Français)

« Avè l’ochju di u falchettu (di u falcu). »  (v. falcu)

Avoir l’œil de l’épervier.

« Avoir l’œil du lynx. » (Français)

« Vegu ancu i punti di l’acu in fondu di u mare. »

Voir mes points d’une couture au fond de la mer, tant la vue est perçante.

« Senti viaghjà i furmiculi. »

Il entend marcher les fourmis. (Il a une très bonne ouïe)

«  Les aveugles entendent mieux que personne ; les sourds voient plus loin. » (Comte Joseph Arthur de Gobinaeau)

« Senti l’ovu suttu a ghjaddina. » (v.ghjaddina)

Il entend l’œuf sous la poule. Avoir une ouïe très fine.

« Vinu di suttu scala. » (v. agricultura)

Vin de sous escalier. (Sans doute était un lieu propice à la conservation du vin. Vin exquis)

« Bonu com’è u vinu di San Biasgiu. »  (v. festi/mesi)

Bon comme le vin de la Saint Blaise.

« In quattru è trè setti. »

En quatre et trois font sept.

« In quattru è quattru ottu. »

En quatre et quatre font huit.

« In  quattru sciappati. »

En quatre giffles.

„In duie spalate.“   (v. pressa)

En deux péletée.

«  En el aire. » (Spagnolu)

«  En un decir amén. » (Spagnolu)

«  En dos paletas. » (Spagnolu)

«  En menos de dos credos. » (Spagnolu)

«  En cuatro dias. » (Spagnolu)

 « En cinq sec. » (Français)

«  En moins de deux. » (Français)

«  En un clin d’œil. » (Français)

«  En un éclair. » (Français)

«  En deux coups de cuiller à pot. » (Français)

«  Aussitôt dit, aussitôt fait. » (Français)

« Pari un soldu novu. »  (v. soldi)

On dirait un sou neuf.

«  Limpio como una patena. » (Spagnolu)

«  Propre comme un sou neuf. » (Français)

«  biancu com’è un linzolu (a neve, u latte, un fogliu di carta, una candela). »

Il est blanc comme un drap (la neige, une feuille de papier, une chandelle).

«  Il est blanc comme le linge. » (Français)

«  Blanc comme un cachet d’aspirine. » (Français)

« A robba bedda si vendi da par idda. » (v. biddezza, facilità)

Les articles de qualité se vendent facilement.

«  La roba buona si loda da se stessa. » (Talianu).

“ La buona mercanzia trova presto ricapito. » (Talianu)

«  El buen paño en el arca se vende. » (Spagnolu)

 «  Bon article se loue lui-même. » (Tchèque) 

«  Bon drap trouve acheteur sans qu’on l’étale. » (Espagnol)

« Se vendre comme des petits pains. » (Français)

« Ùn vistu lume. »

Il n’a eu le temps de voir la lumière.

Se dit d’une chose d’excellente qualité qui trouve vite preneur.

« U bon marinari si cunnosci in a timpesta. »

On connaît un bon marin dans la tempête.

«  Alli burraschi si canusci lu marinaru. » (Calabria).

«  C’est dans la tempête qu’on reconnaît le bon capitaine. » (Français)

« A robba (donna) di l’altri sempri più bona  (più bedda). »  (v. manghjà è bia)

La marchandise (ou la femme) des autres est toujours meilleure (ou la plus belle).

Tindenza naturali di a parsona ad avè a brama di ciò ch’idd’ùn si pusseda. ancu u risultatu di una certa abitudina, di u troppu avvizzu, vidindu sempri i stessi cosi. In quissa nasci a vodda par tuttu ciò chì in « altrò » o tuttu ciò chì « nuvellu ».

Tendance naturelle de l’individu à apprécier davantage ce que l’on ne possède pas. Résultat aussi d’une certaine habitude, voire de lassitude, en côtoyant les mêmes choses. D’où l’attrait pour ce qui est « ailleurs », ce qui  est « autre ».

 «  La roba degli altri è sempre più buona. » (Talianu)

«  La moglie altrui è sempre più bella. » (Talianu)

«  ‘A mugghiera ‘e l’altri è sempa beddha. » (Calabria)

«  L’erba del vicino è sempre più verde. » (Talianu)

«  ‘A gallina ‘e da vicina pare ‘na pàpara. » (Calabria)

«  Sempre pare più grande la parte del compagno. » (Talianu)

«  La gallina del vicino pare un’oca. » (Toscana)

 «  Bonne est la poule qu’un autre a nourri. » (Occitan)

«  Le pis de la vache du voisin est toujours plus grand. » (Serbo-Croate)

«  Le craquelin (biscuit) dans la main d’autrui semble toujours plus gros. » (Lituanien)

«  La poule du voisin est comme une oie. » (Persan, Arabe et Turc)

«  L’eau du puits du voisin est plus douce que le miel. » (Turc)

«  Dans l’assiette d’autrui les fèves sont plus grosses. » (Coréen)

«  Fleurs d’autrui sont toujours plus rouges à nos yeux. » (Japonais)

«  Le champ du voisin paraît toujours plus beau. » (Anglais)

«  Toujours l’on trouve la moisson du voisin meilleure que la sienne. » (Breton)

«  Moisson d’autrui plus belle que la sienne. » (Gruter, 1 610)

«  La moisson d’autrui est toujours la meilleure, nos enfants à nous sont toujours les meilleurs. » (Chinois)

«  L’herbe paraît toujours plus verte ailleurs. » (Français)

«  lindu com’è l’oru. »

Limpide comme l’or.

« Lisciu cum’è una mela. »

Lisse comme la peau d’une pomme.

« Tondu cum’è un pallinu. »

Rond comme un petit plomb.

« Tondu cum’è una mela. »

Rond comme une pomme.

« Tondu cum’è un pomu. »

Rond comme une pomme de terre.

«  Tondo, tondo. » (Talianu)

« Lebbiu com’è una piuma. »

« Léger comme l’air (une plume, une bulle...). (Français)

 « Vali più u bonu chè u monda. »

Mieux vaut la qualité que la quantité.

“ No se quiebra por delgado, sino por gordo y mal hilado.” (Spagnolu)

«  La qualité importe plus que la quantité. » (Français)

« Ci si codda l’achi. »

On peut y ramasser les aiguilles. (De la grande propreté)

« Lestu com’è un fulmine. »  (v. pressa)

Rapide comme un éclair.

«  Prompt (rapide) comme l’éclair. » (Français)

 « Svinculu com’è a vitalba. »

Souple comme la clématite.

«  Être agile comme un écureuil. » (Français)

«  Un bon coq n’est jamais gras. » (Français, Russe)

« Pari ch’ell’abbia i fusi in culu. »

On dirait qu’il a le fuseau dans le derrière.

« Drittu cum’è un fusu. »

Droit comme un fuseau.

« Drittu com’è un pinu (un picchettu). »

Droit comme un pin (un piquet).

« Drittu cum’è un cirone. »

Droit comme un gros cierge.

« Drittu cum’è un campanile. »

Droit comme un clocher.

« Sticchitu com’è u sgiò Ghjuliu (u sgiò Nyer).”

Droit comme le « sgiò » Jules (le « sgiò » Nyer).

 «  Droit comme un cierge. » (Français)

«  Droit comme un i. » (Français)

« Vali una furtuna. »

Il vaut une fortune.

« Vali un imperu. »

Il vaut un empire.

«  Valer un impiero. » (Spagnolu)

«  Valoir son pesant d’or. » (Français)

«  bucchibeddu. »  (v. manghjà è bia)

C’est une belle bouche.

«  C’est un fin gourmet. » (Français)

« Fiuritu cum’è un chjarasgiu. » (v. saluta)

Fleuri comme un cerisier. (Bien portant)

« Lestu cum’è un cervu. » (v. cervu)

Lest, agile comme un cerf.

« Pulitu com’è un spechju. »

Auusi propre qu’un miroir.